Envie de découvertes, d’espaces  ou de liberté…

Voir des coutumes, un ailleurs ou un autrement…


                                       ————————————————————————

 

New York,

 

Ville aux milles et unes ressources

Des va et vient incessant

Diversité culturel

Mal bouffe

Explosion de consommation, de lumière, faste et tape à l’œil…

 

Que retenir de ce voyage :

Un seul roi, l’argent.

 Étalage de luxure… Tous est possible du moment qu’on en a les moyens

Paroxysme de la  consommation, de  la grandeur, du regarder moi comme je suis magnifique… viens …viens vers moi, achète moi, pour que je puisssssssss…..

Au fil des promenades, mes poches se vident laissant place au léchage de vitrine, au monde du dehors, à juste regarder une foule s’agiter…

 

Des mots jetés : « tu vas voir New York tu as l’impression de connaitre » mais je dirais que New York

M’a fait l’effet inverse : c’est maintenant aux travers des films que je redécouvre mes moments d’errance.

 

Une immensité amenant une certaine froideur, des buildings et des vitres à perte de vue… les quartiers rappelant une autre vie, des lignes d’un autre temps.

La pauvreté présente, sans argent, cachée sous des bâches plastiques, faisant partie d’un décor surréaliste, les gens circulant autour d’eux sans même y prêter attention.

 

New York c’est aussi le métro : le moyen de locomotion de tous les styles : que ce soit l’homme d’affaire au gars du ghetto… le métro te conduit partout et quasi à toute heure…  des lignes, du bruit et des odeurs…du  concert gratuit au brouhaha des pas.

Marée humaine et stand de bible évangéliste : venez, vous allez être sauvés : mais sauvé de quoi ?

 

La mode, on y trouve de tous et pour tous les goûts, pâtisserie géante de vêtements chaussures et accessoires

Tel de bon gâteau l’envie d’y résister relève du supplice de tantale

Les vitrines dégoulinantes, on s’en rempli la panse.

 

New York c’est aussi l’effervescence, une énergie où tous se passe, quelque chose de présent mais d’impalpable

Plus on y reste et plus on s’habitue à ce rythme effréné, à cette quête invisible de réussite, de business, de vouloir….

 

Times square :

Explosion d’enseignes lumineuses, de néons et d’immensité

Un ensemble suintant de consommation, orgie de sauce, bagels et hot dog en tous genres

Profusion de comédie musicale, de concerts et de bars

Venez, venez vous divertir tel Pinocchio sur l’ile des plaisirs…

 

Pour retrouver un certain calme rien de tel qu’un bain de pied à Coney Island, au mois d’avril très peu de monde …

Des plages à perte de vue, le vent chargé de sel et les mouettes quémandant du pain …

Une fête foraine fermée, un concours de hot dog annonçant J – 114 jours et l’Aquarium, seul attraction ouverte en cette saison.

Quelques passants,

Des chercheurs de trésors ratissant le sable

Des joggers  s’exécutant à un enchainement complets d’exercices de musculation…

 Des appareils de plein air où l’on rencontre parfois  l’homme d’affaire qui ,une fois, son porte document jeté et sa veste posée s’élance dans une chorégraphie de cabrioles… 20 minutes plus tard, il disparait aussi vite qu’il est arrivé…

 

Une ville en mouvement constant,

une ville au cinéma géant, la plus grande méga production du monde : la vie selon l’Amérique

 

 

New York
Album : New York
d'arrêt de Métro en arrêt de Métro
17 images
Voir l'album

 

 

PEROU

 

Que dire de ce lieu berçant les oreilles de milles et une musiques, laissant rêveur, un lieu qui prête à s’arrêter, découvrir, rencontrer…

Pour moi, juste un trop plein de voyage ou peut être exactement un  « trop tôt »

La tête encore en Nouvelle Zélande … d’un côté seule et accompagnée de l’autre…

Mes rêves vagabondant d’un continent à l’autre m’ont-ils vraiment permis d’apprécier la totalité de ce pays ??

Ces endroits forts, chargés d’histoires anciennes, de récits épiques, de cité d’or et de conquêtes… Mais partir à la conquête de quoi ? Etais-je vraiment partie dans l’idée de découvrir quelque chose, ou était ce la fin d’une étape, un défi de plus contre soi même… un lieu à revisiter…

Les moments forts:

Le lac Titicaca, Copacabana et la Isla del sol:Lac immense où règne un je ne sais quoi d’étrange…Des ruines, des sourires, de l’altitude et des échoppes colorées : Perles, écharpes, sacs, bijoux… Les couleurs éclatent, l’excitation monte, l’envie de tout avoir, d’engloutir ce trop plein de couleurs et d’ailleurs … puis le calme du bateau, l’eau tranquille, une douce traversée…

Premières migraines, premiers saignements de nez, première mastication de coca et aussi première saturation, overdose de feuilles, de goût, d’odeur… irrépressible envie de vomir…

Cuzco: un dédale de pierres mystérieuses, précision poussée à l’extrême où se mêle antiquité et modernisme, multitude de sites, d’excursions et propositions en tout genre pouvant aller du massage au départ en avion, pédicure, manucure, sauna, restaurants, pubs et boîtes, tous les jours on célèbre une fête et lorsque c’est fini on recommence…

La fête immanquable est la fête du Soleil : Reconstitution d’une  époque sacrée, très fort en émotion on retrouve la célébration des 4 directions représentant les différentes contrées, les offrandes au soleil et le sacrifice du lama permettant les bons auspices pour l’agriculture… Violent et étrangement directe …. La mort en live où le cœur se brandit comme un trophée…

Machu Pichu: Lieu mythique, baigné de légendes et d’intrigues… marches et pierres, à pics… deux montagnes : les seigneurs  gardiens du lieu, toutes ces constructions laissent perplexe …. Après deux heures d’escaliers et  une entrée en file indienne la magie du lieu nous éclate en plein visage le brouillard dévoilant petit à petit la verdure, les pierres et toute la beauté du site… même si l’affluence prédomine, l’immensité du lieu absorbe la foule dans un méli mélo de vert de gris et de petites fourmis marchant de ci de là…                                                                                                                  

Huaraz: Haut lieux de montagne, des kilomètres et des kilomètres de sommets  de la moyenne montagne au glacier, chaque paysage nous rappelle la beauté que peut être la nature, des lagunes d’un bleu turquoise à vert émeraude, brutalité des lignes aux douces courbes enneigées… un paradis invitant à simplement être là, présent, dans cette immensité de verdure.

Mal de l’altitude : comment dire si je l’ai été réellement aucune idée mais le souvenir marquant qu’il en retourne et plus qu’évident est il nécessaire d’aller au bout d’une expérience pour la vivre ??? Et en comprendre le sens ?? Eh bien pas toujours

Parfois la limite se fait trop chère parfois la limite se veut dangereuse…

Une expérience de plus, pouvant amener le corps à l’épuisement, l’anéantissement de nous même, car une fois tombée dans la fatigue extrême la remontée se fait de plus en plus dure.

Du sang à n’en plus finir, insuffisance respiratoire,  vertiges, se vider totalement… et l’entourage présent que tu sens en panique si tu vas trop mal alors tu continue encore et encore…..

Pourquoi continuer… sensation  nauséeuse… cadence imposée, rythme décalé, un appel à la solitude ou peut être un appel du corps à vivre ce moment  différemment, résidus de moments désagréables… un goût persistant dans la bouche….difficile à effacer…

Un voyage à faire en prenant son temps, sans oublier que la Montagne est reine… une maîtresse parfois sévère tout en restant juste…. Authentique

 

 


New Zeland

    igp3133.jpg               missionbay.jpg

 

 

Une île ou deux îles,

Des bouts de terre… de ci de là, éparpillées aux abords des côtes…

Plaisir des yeux,

Bonheur des  plongeurs et des randonneurs

Des bateaux disséminés dans le paysage.

Des points de vue, des pics, des volcans…

Des couleurs éclatantes

Du vert, du bleu… une immensité de bleu à perte de vue…

Mélange d’intensité et de calme

De beauté et  de diversité

Parfois du déjà vu, parfois de l’inconnu

Le tout réunit au même endroit

En un même espace.

Cosmopolite, touristique, chaleureux, accueillant

Mixité de population, un rythme s’installe..

Tranquille et sereine…

Le climat dicte la cadence

Parfois bercé par les tumultes des vagues, parfois freiné par la grisaille

Le temps ralentit, les déplacements calés sur le trafic.

Etendue d’eau, de Terre, de Mer et d’Océans,

 Liberté et architecture aérée

Tout doucement, une nonchalance apparaît….

Tout devient facile,

 Une musicalité se crée au travers des rencontres

Convivialité, rire et festivité…

coromandel3.jpg igp2570.jpg                      igp2493.jpg igp2585.jpg

 

NEW ZELAND ( Nouvelle Zélande)
Album : NEW ZELAND ( Nouvelle Zélande)
petite visite de l'île du Nord au rythme des bus et du climat, des Montagnes et de la Mer D'Auckland en passant par le Coromandel, ROtorua, Taupo, sans oublier les incontournables grottes aux vers luisants
112 images
Voir l'album

 

 

 

 

————————————————————————————————-

photo007.jpg

CRETE, une partie de moi y est enracinée.Cette île que j’ai vu grandir au fil des ans , le goudron s’installer, les immeubles poussaient, envahissant de plus en plus ces lieux magiques et sauvages.photo052.jpg

Malgré tout, il en reste quelques uns, des lieux où les voitures n’arrive pas, où les multinationales du tourisme ne voient pas encore l’intérêt d’investir, mais, jusqu’à quand???

 

Pourquoi cherche t’on toujours à dénaturer la beauté, à posséder et acquérir alors qu’il suffit de regarder et laisser sauvage de tels lieux.

 

 

               photo086.jpg       photo152.jpg      photo145.jpg      photo094.jpg       photo165.jpg

 

 

Aout 2009:

La Grèce,

 Pays remplit d’histoire

villes mystérieuses…

Mythes antiques et  ruines  gorgées de secrets,….

Aux sons des cigales, le soleil de plomb répand sa chaleur écrasante…  

 Le vent disparait dans les terres pour s’affirmer  le long de la côte fouettant  le sable,…

Fracas des vagues sur les rochers…

Sécheresse, terre aride se couvrant, de ci, de là d’un manteau couleur argent

Place aux Oliviers grandissants,…

En un regard lointain, je me souviens de la chaleur, des sourires,

Des routes de terres,…Aujourd’hui disparus

Deux mondes s’affrontent,

La Grèce d’autrefois : respect  des traditions, des fêtes religieuses, des aînés et la mondialisation, laissant place au modernisme, à la mode quelque peu extravagante, à la différence et  l’individualisme…

Les regards eux aussi ont changés « qui sont ces étrangers qui viennent nous envahir »….

De vieilles peurs persistantes comme cachés aux recoins des allées…

Dans le sombre se tapit l’inconnu, l’étrange et le bizarre,

Peut être que la lumière amènerait la clarté, peut être,…

Des statues s’élèvent criant la lutte des opprimés contre les Turcs. «  Ici nous avons vaincu »…

Une résistance présente qui n’a plus lieu d’être, un désir de la Grèce d’autrefois… s’étiolant aux fils des ans.

Le tourisme grandit, grandit, petit à petit,

Permettant aux hôtels de se rependre comme une épidémie, les endroits magiques d’autant laissant place à un mirage de leur beauté.

Rendant accessible le merveilleux, la nature dénaturée laissent place à la beauté facile où il suffit de prendre un bateau, s’allonger sur une chaise, deux ou trois photos et le tour est joué.

On pourra dire j’y étais, «voici un des endroits magiques où j’ai passé mon été »

Quel été ?

 Où perdure encore la magie d’un tel lieu lorsqu’on l’a connu sauvage et libre….

Le peuple grec veut garder sa liberté tout en asservissant sa nature,…

Aux cliquetis des pièces les collines désertes cèdent aux  mâchoires d’acier …. Un, deux, trois et voilà une multitude de complexe immobilier… Des milliers de touristes et d’étrangers remplissent les lieux en croyant qu’un bout de mer leur appartient tel les conquistadors débarquant en Amérique.

Une dualité présente laissant croire un semblant d’échange mais tout reste illusoire.

0 commentaires à “VOYAGE”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Mes albums récents

  • Album : New York
    <b>_IGP9295</b> <br />
  • Album : NEW ZELAND ( Nouvelle Zélande)
    <b>igp2996.jpg</b> <br />
  • Album : mexique
    <b>danse5.jpg</b> <br />
  • Album : travaux photos
    <b>reflet</b> <br />
  • Album : travaux plastiques
    <b>fresque_poissons</b> <br />
  • Album : travaux de créations textiles
    <b>assemblage6</b> <br />
décembre 2018
L Ma Me J V S D
« juin    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

TURBO 4 |
decobonheur |
diskacc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE